Qui suis-je ?

Bénédicte

Bénédicte Auberger,
Conseiller pédagogique dans l’enseignement supérieur

Diplômée de l’EM Lyon, j’ai orienté tout mon parcours professionnel autour de la pédagogie :

  1. En entreprise comme contrôleur de gestion et comme chargée d’études financières :

    • j’ai expliqué aux opérationnels les objectifs de la planification, du budget et je les ai accompagnés dans la mise en œuvre de ces processus et dans le suivi et contrôle des réalisations. Je les ai également aidés à travailler sur des investissements futurs et sur la construction de leur plan de financement.
  2. En écoles de commerce :

    • – comme professeur accompagnateur, j’ai enseigné ce que j’avais appris dans l’entreprise :
      contrôle de gestion, analyse financière, comptabilité analytique et audit interne.
      J’ai également développé des programmes de formation, participé aux jurys des concours d’entrée et j’ai accompagné des étudiants dans le cadre de suivis de stages, suivis de mémoires de fin d’études avec pour objectif la construction de leur projet professionnel.
    • – comme coordinatrice pédagogique, j’ai mis en œuvre une politique pédagogique sur un nouveau campus (architecture des programmes, méthodes d’apprentissage, règlement pédagogique); j’ai recruté et encadré des professeurs vacataires, j’ai managé et coordonné les responsables pédagogiques et animé l’équipe Etudes, chargée des missions relatives à la scolarité des étudiants.
      Comme responsable des dispositifs d’accompagnement pédagogique des étudiants, en charge des relations avec les familles, je proposais régulièrement aux étudiants des bilans individuels et des séances de soutien dans les matières où cela était nécessaire.

Les transformations dans la pédagogie

Aujourd’hui, deux faits majeurs bouleversent les pratiques pédagogiques : l’avènement du numérique et le développement des neurosciences.

Avec Internet, le savoir est disponible partout, l’enseignant doit quitter sa posture de maître savant sur l’estrade pour une posture de guide qui accompagne l’étudiant sur ses chemins d’apprentissage.

D’autre part, les enseignants pensent souvent que leurs étudiants apprennent comme eux-mêmes ont appris. Or, les découvertes récentes des neurosciences nous démontrent qu’il existe de nombreuses façons d’apprendre.

Ces transformations ainsi que mon expérience m’ont convaincue de la nécessité de former les enseignants à la pédagogie comme cela se fait dans de nombreux pays étrangers et d’aider les étudiants à comprendre leurs stratégies d’apprentissage. Les études sur le sujet mettent en évidence que les étudiants qui connaissent leur profil d’apprentissage réussissent mieux que les autres.

J'ai été formée à la pédagogie universitaire à l'université de Lausanne et j'ai participé à de nombreux séminaires : « l'étudiant de la génération Y et les nouvelles pédagogies », « réussite et échec dans l’enseignement supérieur », « retours d'expériences sur la classe inversée », « la motivation des étudiants au cœur de leur formation », « que sont devenus les plaisirs d’enseigner et d’apprendre ? »...
Je suis membre d’un groupe de travail de la Fondation « Apprendre et Réussir ». Nous étudions des problématiques en lien avec les neurosciences, la pédagogie et le numérique.

J'ai validé plusieurs MOOC :

2014-2015: « eFAN 1 et eFAN 2 : Enseigner et Former Avec le Numérique » / ENS Cachan - ENS Lyon
2015 : « ITES : Innovations Technopédagogiques en Enseignement Supérieur » / Université de Montréal.
2016 : « efSUP : Enseigner et Former dans le Supérieur » / ENS Cachan.
2017 : « la classe inversée à l’ère du numérique » / Réseau CANOPE.

 

Article Serengo